[...]

Par Cléo

« Quelqu’un est revenu. Enfin. Les fermiers l’ont trouvé échoué dans le limon, plus mort que vif. Ce n’est qu’un gamin, le plus jeune de son escouade. Impossible de savoir ce qui est arrivé aux autres : il n’a rien dit de cohérent depuis qu’on la repêché. Puissent les Vaillants l’aider à surmonter sa fièvre.

Le gamin avait sur lui un petit carnet. La poche de cuir dans laquelle il le transportait l’a en grande partie sauvé des eaux. Le gamin est plutôt futé, il a utilisé un code pour protéger ses informations. Rien d’insurmontable, cela dit. Même si je dois y passer des jours, je finirai par comprendre ce que signifient ces glyphes… et la raison pour laquelle il les a aussi tatoués sur son corps.

Extrait du journal de Josaph de Rilke

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Vous lisez