Les héroïnes en marge du Cycle des Esprits

/!\ Cet article contient des spoilers

La différence
au cœur de l’histoire

«  Diversity is strength. Difference is a teacher. Fear difference, you’ll learn nothing. » »
— Hannah Gadsby, Nanette

Je n’ai illustré qu’une seule fiction PAenne dans cet article, mais notez que chaque fiction que j’ai lue jusqu’ici sur Plume d’Argent était riche en diversité et source d’enseignement. Des personnages aux physiques variés de GueuledeLoup aux personnalités troublantes créées par Dédé, en passant par les fines équipes de Danah dans Moonshine ; nous avons de quoi nous régaler pour des lustres !

Ce qui nous rassemble, dans notre communauté argenté, c’est bien ça : la différence. Mais aussi notre manière d’interagir avec, sans apriori, et de l’accueillir comme il se doit. Avec humanité. C’est, du moins, ce que j’ai toujours vu transparaître dans vos romans.

Sans plus attendre, découvrons ensemble les deux héroïnes marginales du Cycle des Esprits, un roman fantastique de Flammy !


Callune

(Le Cycle des Esprits, de Flammy)

Copyright : © Luposlipaphobya

«  Il lui restait une moitié de vie. Probablement à survivre, à subir les foudres de Hawk. Qu’importe. »  © Flammy

Rejetée par les siens, détestée par ceux qui l’accueillent, Callune n’a d’autre choix que de rester prostrée sur elle-même en espérant trouver grâce auprès des autres. Dès le départ, on la voit se battre pour que son statut d’anti-héroïne née ne la définisse pas. Sa plus belle qualité, c’est cette force mentale qui lui permet de survivre aux brimades, aux agressions, à la haine de ses pairs.

Callune est née différente : contrairement aux autres membres de sa famille, elle n’a aucun pouvoir. Cette différence est d’abord un fardeau, une honte, un tombeau, avant de devenir un semblant d’espoir. Parce qu’elle a permis à Callune d’aller là où sa famille ne s’est jamais aventurée, à la rencontre d’autres êtres, anormaux, qui se cachent pour éviter qu’on ne les chasse.

C’est là-bas, avec eux, qu’elle apprendra que la différence peut aussi muer en force lorsqu’on l’accepte enfin.

Continuer la lecture Les héroïnes en marge du Cycle des Esprits

Trois fictions PAennes sur le genre… Illustrées !

/!\ Cet article contient des spoilers

Les personnages variés
font les histoires formidables

«  The world isn’t binary. »
— Jeff Garvin, Symptoms of Being Human

Cet été sur Plume d’Argent, vous avez été convié(e)s à écrire une nouvelle pour une anthologie sur le genre.  Si je n’ai pas participé à ce superbe appel à textes, je me suis quand même demandé combien de fictions (sur FPA) traitaient du genre et/ou intégraient un personnage transgenre / non-binaire à leur récit. La réponse est… vraiment peu. Parmi les textes que j’ai lus durant ces deux dernières années, il existe exactement deux fictions avec un(e) trans, et une fiction traitant du genre.

Ceci dit, c’est un thème délicat à aborder et il est difficile de se pencher dessus lorsqu’on ne se sent pas concerné(e) par des sujets comme la non-binarité, le genderfluid ou l’identité de genre. Si vous souhaitez approfondir ces thématiques, je vous suggère d’attendre le prochain article d’EryBlack qui proposera un tas de liens vers des articles, des vidéos, etc, à ce propos.

Et pour applaudir celles qui ont choisi de mettre en avant la diversité, voici trois illustrations de fictions PAennes qui traitent du genre !


Aurore

(Ce qui ne change pas, de Rimeko)

Copyright : © Luposlipaphobya

«  Dans cette réalité-ci, les mots les plus significatifs que vous entendrez de la bouche de votre âme soeur sont inscrits sur votre avant-bras, mais seul vous pouvez les lire. »  © Rimeko

Dans ce premier chapitre de Ce qui ne change pas, Estelle, une jeune femme à la recherche de son âme soeur, tente de découvrir qui se cache derrière le « Je m’appelle Aurore » inscrit sur son bras. Finalement, ce n’est pas de cette Aurore qu’elle va tomber amoureuse, mais d’un garçon plutôt étrange qu’elle croise lors d’une sortie en bar.

Cette nouvelle a été une excellente surprise puisqu’elle introduit une transgenre, une pansexuelle et une homosexuelle. L’autrice aborde son histoire sous l’angle d’Estelle, qui doit apprendre à composer avec la transition de son amie et va évoluer avec elle. Et surtout, ça ne se termine pas dans le sang et les larmes ! D’une manière générale, les deux nouvelles publiées à ce jour sur cette anthologie de Rimeko sont étonnantes et explorent l’amour sous différentes formes, avec toujours une touche de fantastique dans un univers pourtant très proche du nôtre ! 

 

Continuer la lecture Trois fictions PAennes sur le genre… Illustrées !

Tournez PAnège… Illustrations de couples improbables

/!\ Cet article peut contenir de la panure

Les couples improbables
font les histoires formidables

«Sur PA, on aime la surprise et la variété»

Le speedwriting Tournez PAnège s’est terminé le 19 février, avec six participants qui nous ont fait rire, qui nous ont émus, qui nous ont étonnés et régalés de leurs textes. Le défi à relever pour ce jeu spécial Saint Valentin était de faire se rencontrer un personnage d’une fiction PAenne (parmi la liste donnée) avec un personnage de sa propre histoire. Ça a fait beaucoup d’étincelles (croyez-moi, je les ai toutes lues)(Dédé, cet hommage à Hawk m’émeut encore).

Pour des soucis de réalisation, je n’ai pu dessiner que les personnages de fictions que j’avais déjà lues, je n’ai malheureusement pas pu fournir une illustration pour chaque speedwriting.


Heimdall & Lara

(Crossover l’Université de EryBlack / Meutes de Elka)

Couples_Speed_01

Copyright : © Luposlipaphobya

« Heimdall des Vrak se sait bon à rien. Et de toute façon il n’aime rien, et presque personne. Il n’est pas curieux et il n’a jamais aimé les surprises. Sauf cette surprise-là. » Clans et meutes, EryBlack

Continuer la lecture Tournez PAnège… Illustrations de couples improbables

Les Dessins de Léthé #4

Plumettes, Plumeaux,
Pour vous faciliter la navigation dans mon article, voici les quatre grands sujets qui s’y trouvent (si jamais un vous intéresse plus qu’un autre, ce sera plus pratique) : (1) Inktober 2016 et Tarot PAen, (2) Les Pâtes Froides, (3) Lova, de Jean-Claude Servais, (4) la Kube, une box 100% surprise littéraire.


Inktober 2016 & Tarot PAen

Le mois d’octobre de cette année nous a aussi apporté l’Inktober : un challenge se déroulant sur tout le mois d’Octobre, dont le but est de produire un dessin à l’encre par jour. Je vous invite à cliquer sur ce lien pour aller voir les sublimes réalisations des Plumes, toutes plus créatives les unes que les autres !
Ce fut aussi l’occasion pour moi de reprendre le tarot PAen, à savoir une carte de tarot marseillais pour illustrer une fiction de Plume d’Argent. N’hésitez pas à cliquer sur les titres pour jeter un coup d’oeil aux histoires et à cliquer sur les images pour zoomer !

Dans l’ordre : Le Cycle des Esprits (© Flammy), La Passe-Miroir (© Christelle Dabos), Moonshine (© Danah), Ville Noire (© Gueuledeloup), Des Hommes sans visage (© Beuldesbois), Meutes (© Elka), Éloge au Serpent (© Hermine), L’Œil dans la Peau (© Léthé)

01

Continuer la lecture Les Dessins de Léthé #4

Les dessins de Léthé #3

Oucouc les Plumes ! C’était cool les vacances ? Vous regrettez les moments de glande devant Netflix ? Préparez-vous à une incroyable rentrée à base de visite à Plumlard, de points en moins, de  tristesse, d’ados mexicains (eh oui, on en a pour tous les goûts ici VOILÀ), de capslock, de slips touffus pour résister au froid de l’hiver… DU BONHEUR QUOI.


Jeu Concours #3

Aaaah, Harry Potter. Nous avons tous attendu la lettre d’admission à Poudlard avant de comprendre que… en fait non (TRISTESSE). Mais cette année, la grande école Plumlard a ouvert ses portes !

Le jeu débute ce lundi 19 septembre à 23h59 pour le plus grand plaisir des élèves, des directrices et de Dumbledouille. La plateforme sera en ligne à un moment de la journée totalement impromptu (de rien).
Tous les participants (même les perdants) se verront remettre le calendrier au format PDF (pour pouvoir l’imprimer chez vous en toute tranquillité).

banniere_pa


L’illustration du mois

« Secrets of the Universe »

Une illustration garantie 100% pur désert du Mexique, fanart du livre Aristote et Dante découvrent les Secrets de l’Univers. IL FAUT LE LIRE.

Synopsis : Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais…
C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

Et, comme d’habitude, la petite musique d’ambiance : j’ai réalisé cette illustration sur fond de la musique Venus, de Fakear, un musicien français (on est si doués en musique) que j’aime d’amour. 


Livestream

L’épisode du slip fourrure 2.0

Pour ce « Livestream », voici une session un peu spéciale puisque l’originale datait d’avril 2016 (si loooiiiin) : il s’agit bien sûr de l’Université, d’EryBlack. Et pour ce thème de l’apprentissage, je me suis dit qu’il serait drôle de les redessiner aujourd’hui, dans un style différent, pour voir s’il y avait une évolution. Il s’avère que les styles sont si différents qu’on ne peut sans doute pas le voir, mais je vous le dis : j’ai énormément progressé depuis que je suis arrivée sur PA. Et ça, je le dois à chaque Plume et à chacune de vos histoires qui m’inspirent chaque jour !

N’oubliez pas d’aller faire un tour sur l’Université via Fictions Plume d’Argent !

Ancienne version (avril 2016) :

 univ_01

Nouvelle version (août 2016) :

univ


Le Choix

— Désirée et Alain Frappier (éd. La Ville Brûle)

Synopsis : Pourquoi ces voyages en train qui l’emmènent toujours ailleurs, avec pour seule compagnie une valise et une carte famille nombreuse ? Pourquoi ce sentiment de n’être jamais à sa place ? Pourquoi ce slogan réclamant le droit à l’avortement semble-t-il lui être adressé ? Pourquoi ce prénom si peu approprié ? Les réponses à ces questions se trouvent au fond d’un carton oublié dans le grenier de la maison familiale.

“La loi Veil entre en vigueur le 17 janvier 1975, mais Mathilde a raison de s’inquiéter. Le combat n’est pas fini.”

b81pmwwcuaeuwqz-jpg_large-700x352

Le Choix est sorti à l’occasion des 40 ans de la loi Veil. La première partie du roman commence dans les années 1970 où on découvre à travers les yeux perdus de l’adolescente le début de la lutte pour le droit à l’avortement.

Ce roman graphique est un moyen d’apprendre et de s’informer efficacement sur ce combat mené de front par de nombreuses femmes, mais aussi de comprendre le parcours de celles qui ont choisi d’avorter et de celles qui n’ont pas pu choisir. Les illustrations d’Alain rendent le livre bouleversant, et tout s’appuie sur des faits documentés ainsi que sur l’expérience personnelle de Désirée.

L’avortement est un acte qui ne devrait pas être aussi tabou qu’il l’est aujourd’hui. Dans notre société, il est très difficile d’assumer son non-désir d’enfant. On nous bassine depuis des générations sur le fait que devenir mère, c’est un peu le Graal de la femme.
Plumettes, n’oubliez jamais que vous êtes les seules à pouvoir décider de ce qui est bon pour vous, et c’est pourquoi ces droits sont une priorité pour chacune d’entre nous. Ce choix dont nous parle Désirée, c’est celui que certaines femmes n’ont jamais eu, et que d’autres n’auront jamais.

Je vais conclure cet article en précisant que, si besoin est, je suis naturellement ouverte à la discussion sur le sujet. Si vous souhaitez parler d’IVG, de contraception, de féminisme ou encore de mon expérience personnelle (eh oui, eh oui), je vous invite à laisser un commentaire dans le topic du PAen ou, si vous préférez, à me contacter par MP.


Chantilly sur vos keurs

Un merci à tous ceux ayant participé : Shaoran pour m’avoir aidée à trouver l’idée de la Coupe, Cristal, Danah et Seja pour m’avoir permis de la concrétiser, Sejounette & Flamby pour leur soutien de toujours & Erybou pour son enthousiasme débordant !

Et merci à vous, Plumeaux et Plumettes, pour votre présence lors des streams et vos remarques/mots d’amour/conseils ♥︎

Léthétine

Les dessins de Léthé #2

DANS CE NUMÉRO : du faciès dépressif, de la chaleur suprême et de la nudité partielle.

C’est l’été (lol, Léthé, l’été, vous l’avez ? Qu’est-ce qu’on se marre par ici.), alors on va manger des moules-frites et sentir les aisselles des gens dans les transports en commun, parce que ça fait plaisir. Non, je déconne. On est mieux ici, en train de chiller sur le PAen. Et pour ce thème de l’environnement, je vous ai prévu du lourd : de la nuit, de l’eau, des apocalypses, du drama qui fait pleuvoir (tristesse), du ciel avec parfois des nuages parfois moins car il fait beau, pour finir sur du désert chaud du slip qui va vous donner envie de prendre une douche (♪ Dévisse-moi la bonde, nettoie-moi l’siphon… BREF)(disait Pépin)(j’adore l’humour).

*

Jeu Concours #2 – Tirage au sort le 30 juillet 2016

Difficile de parler environnement sans mentionner le maître Miyazaki : voici donc des illustrations inspirées du célèbre film d’animation Le Voyage de Chihiro. Pour cette session, il n’y aura pas un mais quatre gagnants et le tirage au sort se fera… en couple ! Quatre participants, soit deux couples de Chihiro et Haku. Mais comment savoir pour quel personnage vous serez tirés au sort ? Rien de plus simple, il vous suffit de passer le test de personnalité concocté spécialement pour vous ! Alors, vous êtes plutôt #teamchihiro ou #teamhaku ?

Pour participer au Concours et passer le test, c’est ici !

Conditions de participation : avoir plus de 50 messages à son actif depuis votre inscription sur le forum, avoir rempli le test (n’oubliez pas de mentionner le bon pseudo) et avoir posté un commentaire dans le topic du journal (ceux qui n’en laissent pas seront punis) – Le concours est fermé au(x) gagnant(s) de la dernière session.
À gagner : 4 illustrations, fanart de Chihiro & Haku du Voyage de Chihiro (© Hayao Miyazaki) ; «On n’oublie jamais les gens qu’on a rencontrés, on a seulement du mal à s’en souvenir. »


IMG_01 IMG_02 IMG_03 IMG_04 IMG_05

*

L’illustration du mois : « Not today »

Entre vous et moi, j’avais entendu parler de ALE 2100 bien avant de connaître Plume d’Argent : Eyvie, l’illustratrice qui travaille avec l’auteure, est une amie (le monde est si petit, c’est choupet). Je n’avais pas encore lu le livre que je m’étais déjà faite spoiler 45% de l’histoire. C’est avec un plaisir non dissimulé que je vous donne mon interprétation du personnage de Eo, du roman ALE 2100 de Sophie G. Winner. Un livre vraiment bouleversant, qui nous fait réfléchir sur les conséquences de nos actions sur l’environnement.

Synopsis : Lola, jeune étudiante, est invitée à entrer dans une représentation virtuelle de la Terre en 2100, dénommée ALE. Mais ce qu’elle imaginait comme un jeu de réalité augmentée va bientôt se transformer en tout autre chose. Parce que, dans ce monde là, les voyageurs peuvent sentir, souffrir et que le monde de 2100 n’est pas entièrement tel que la jeune fille l’imaginait…
Une aventure haletante qui vous transportera comme son héroïne dans une course folle pour sauver la planète… et retrouver ce mystérieux voyageur qui possède peut-être la clé de toute l’énigme.

Et pour ceux/celles que ça intéresse, j’ai réalisé l’illustration à partir d’un texte et d’une musique de Chill Bump, un groupe de rap-dubstep français que je vous conseille d’écouter, ils ont volé mon petit coeur et méritent leur succès grandissant. Voici leur morceau Not Today, qui correspondait parfaitement au thème que j’imaginais pour Eo.

*

Une heure avec les Chimères

C’est l’heure de la plage et du Sunny Delight, restons dans le thème de la forte chaleur et des odeurs de transpiration : il est temps d’aller chafouiner du côté désertique. Keina a généreusement accepté de nous laisser suer avec elle durant une heure de LiveStream sur Le Délusoire, avec son roman Les Chimères d’Atalaya. On a parlé de roux sans censure et Lou avait encore un très beau pseudo à base de philosophe cette fois (au dernier stream on avait eu droit à « Poil », là à « Aristote », cette femme n’a aucun âge mental prédéfini). Une heure où 100% des gens de passage ont demandé qui était le beau gosse à l’air ténébreux (réponse : Tibal), où il a fallu calmer les modos qui s’amusaient à kicker l’invité (désolée Keinouille, j’ai parfois du mal à contenir leur énergie destructrice). Merci à ceux qui sont passés et à Keina pour nous avoir accompagnés ♥︎

N’oubliez pas d’aller faire un tour sur les Chimères d’Atalaya via Fictions Plume d’Argent !
Les illustrations en HD sont en téléchargement libre pendant 15 jours à cette adresse sur Dropbox.

PERSOS_OK_Tibal  PERSOS_OK_Lottie  PERSOS_OK_Rasmus  PERSOS_OK_Kori

*

Chantilly sur vos keurs

Un merci à tous ceux ayant participé : Shaoran pour avoir trouvé la super idée du test pour le Concours, Cricri pour avoir aidé aux questions du test, Seja & Flamby pour m’avoir supportée pendant que je pleurais sur mes illustrations & Keinouille pour avoir accepté que je beau-gossise Kori (et que je le vieillisse un peu afin de le mettre dans mon harem) !

Et merci à vous, Plumeaux et Plumettes, pour votre présence lors des streams et vos remarques/mots d’amour/conseils ♥︎

Léthétine

Les dessins de Léthé

 

Plumeaux et Plumettes, bienvenue sur la nouvelle rubrique illustrée du PAen !

Préparez-vous donc à (re)découvrir en images de belles histoires, PAennes ou non, parce qu’on est des grands curieux et que parfois on aime voir ce qu’il y a au-delà de FPA ! Préparez-vous à être éblouis par une flopée de topissitude et d’incroyablosité.

*

Jeu Concours #1

On commence avec une surprise, rien que pour vous : la mise en place d’un jeu pour vous permettre de gagner une illustration sur le thème du PAen de ce mois-ci (Animalité).
Le tirage au sort sera effectué le 30 mai 2016 !

Conditions de participation : avoir plus de 50 messages à son actif depuis votre inscription sur le forum, avoir posté un commentaire dans le topic du journal et y insérer « Je souhaite participer au Jeu Concours » – Outre ces restrictions, le jeu est ouvert à tous les membres de PA, de la Plume Argentée au journaliste PAen en passant par les petits nouveaux et les administratrices.
À gagner : une illustration A4, encre de chine et aquarelle, fanart de Akito & Shigure de Fruits Basket (© Natsuki Takaya) ; « Je pense à vous plus qu’à n’importe qui, et c’est une vérité que personne ne peut nier »

 

ILLUS_AQUA-01 ILLUS_AQUA-02 ILLUS_AQUA-03 ILLUS_AQUA-04 ILLUS_AQUA-05
ILLUS_AQUA-post  ILLUS_AQUA-post2

 

*

L’illustration du mois

La plupart d’entre vous la connaissent déjà, voici une illustration du roman Balles Perdues, de Seja. Mais comme on aime vous faire des surprises, elle est cette fois-ci disponible en format carte postale et marque page, afin que vous puissiez l’imprimer chez vous pour rendre hommage à notre grande grenouille. Les deux formats sont à télécharger ici !

 

CARD_BP POSTER-BP_2

 

*

LiveStream

Dans sa grande bonté, notre Claquette a accepté de participer à un LiveStream sur Le Délusoire, avec son roman éponyme Meutes. On a appris énormément de choses, notamment que Lyzander jouait de la Hard Musette (ça n’a étonné personne bizarrement) et que Ismael possédait un tatouage des plus sensuels. Une soirée riche et constructive, comme toujours ; qui nous a donné des illustrations hautes en couleur. Un immense merci à Elka pour sa participation et sa patience (on ne se mentira pas, il en faut pour survivre à une dizaine de Plumes déchaînées) !

Personnages : Ismael, Lyzander et Lara de Meutes (© Elka)

WEB_CAST_MEUTES_ISMAEL   WEB_CAST_MEUTES_LYZ  WEB_CAST_MEUTES_LARA

 

*

Chantilly sur vos keurs

Un grand merci à tous ceux ayant participé à ce numéro : Ery pour avoir trouvé la sublime citation de Fruits Basket, Seja pour son soutien ainsi que pour avoir promis de ne faire mourir personne dans BP2 (Quoi ? On a pas dit que j’avais pas le droit de tenter ici aussi !) et Elka pour m’avoir accompagnée durant une topissime heure de stream. Et Flammy pour être une modo exemplaire (ou presque) sur la plateforme de stream et pour son soutien de toujours.

Et merci à vous, Plumeaux et Plumettes, pour votre présence lors des streams et vos remarques/mots d’amour/conseils <3

Léthé