Les appels à textes du trimestre #1

L’été approche à grands pas et votre plume veut écrire. Pas de soucis… Il y a des appels à textes pour tous les goûts et vous pouvez trouver votre bonheur. Voici les appels à textes prenant fin durant l’été 2018 qui sont susceptibles de vous taper dans la plume !

Cerbères, molosses et autres caniches

Genre : Tous les genres sont autorisés dans cette anthologie.

Maison d’édition : Les Deux Crânes est une maison d’édition associative située à Clermont-Ferrand (il n’y a donc pas de rémunération).

Deadline : 1er juillet 2018 à minuit.

Taille du texte : Entre 10 000 et 25 000 caractères espaces compris.

Format du texte : Format Word.

Police du texte : Calibri, Times New Roman, Arial taille 12, interlignes simples.

Participation : Un texte par auteur, le texte doit être inédit.

Procédure d’envoi du texte : Envoyer à l’adresse mail lesdeuxcranes@gmail.com. Objet du mail : «AT Les Deux Crânes (titre de votre nouvelle)». Joindre (évidemment) le texte en pièce jointe et un fichier à part contenant votre nom, prénom, adresse postale, mail et si vous le désirez votre lien Facebook et Instagram, et sans oublier le titre de votre nouvelle et le nombre de signes qu’elle contient.

Précision : J’avais choisi cet appel à textes notamment pour les illustrateurs mais je viens d’apprendre à l’instant où j’écris ces lignes que les illustrateurs ont déjà été trouvés…

Ce que le sujet m’inspire : Le cerbère est un chien à trois têtes. N’est-ce pas cool de scribouiller sur un héros animal, un chien à trois têtes en plus ? Que garde-t-il ? La porte des Enfers ? Autre chose ? Et si, un jour, il avait tout abandonné pour découvrir le monde et réaliser ses rêves les plus fous ? En cours de route, il atterrit dans une cité régie par des molosses à la bave dictatrice qui le retiennent prisonnier. Pendant ce temps, un gang de caniches rebelles se forme et se donne pour mission de délivrer le cerbère. Il faut avouer que cette histoire a beaucoup de chien (et de potentiel)…

L’héritage

Genre : Fantastique, fantasy, science-fiction.

Maison d’édition : L’association des Plumes de l’Imaginaire (pas de rémunération) a son siège situé sur Marseille et publie une revue deux fois par an en format papier, numérique et apparemment aussi audio. Mais, cette partie audio, je ne l’ai pas tellement trouvée… Ce serait des extraits promotionnels et j’ignore si c’est systématique pour chaque revue.

Deadline : 12 juillet 2018 à 22h.

Taille du texte : Entre 10 000 et 36 000 caractères (dont espaces et ponctuations).

Format du texte : .doc ou .docx de préférence (sont acceptés si jamais les .rtf et les .odt).

Participation : Ne soumettre qu’un seul texte.

Procédure d’envoi du texte : Envoyer votre texte à l’adresse mail suivante : nouvelles@etherval.com en précisant en objet le nom de la nouvelle. En pièces jointes, sont demandés également deux autres documents au cas où le comité a l’impression d’un hors-sujet (une deuxième chance pour défendre votre texte et asseoir votre place dans la revue !). Le premier, un texte expliquant en quoi votre texte appartient à un des genres demandés (fantastique, fantasy, science-fiction). Le second, un autre texte justifiant l’importance du thème de l’héritage dans votre écrit. En résumé, il faut donc bien envoyer trois pièces jointes en tout : votre texte (il vaut mieux), la justification du genre et la justification du traitement du thème.

Précision : Les co-écritures sont autorisées, ils recherchent aussi des illustrateurs et des chroniqueurs autour de ce thème «L’Héritage».

Les inspirations de la maison d’édition : «L’héritage, ce peut être un secret de famille, un don, une malédiction, ou la fortune. Il peut survenir dans un lieu ou au niveau planétaire, pour un seul ou pour une génération entière. Lourd à porter, vivement désiré, survenu de façon imprévue, orchestré ou sinistrement provoqué, cet héritage sera à réaliser dans le cadre de la SFFF uniquement.» (source : Épopées fictives)

Ce que le sujet m’inspire : Pourquoi se limiter à une seule génération ? Il est possible d’imaginer cet parcourir les siècles et les âges et ainsi proposer au lecteur plusieurs générations d’une même famille. Sous réserve de la limite de caractères mais personnellement, c’est une idée qui me séduit beaucoup. De plus, ce fameux héritage peut être tout et n’importe quoi : de l’argent, une responsabilité (sérieuse ou absurde), pouvant entraîner des conflits, des manipulations de la part d’un esprit un peu sadique.


Gastronomie du futur, d’ici, d’ailleurs et d’autre part

Genre : Fantastique, fantasy et science-fiction.

Maison d’édition : Arkuiris est une maison d’édition à but non lucratif créée en 2003, située à Toulouse (d’après leur page Facebook) qui s’intéresse à trois grands domaines : l’Asie du Sud-Est, l’environnement et les questions qui engagent l’avenir de nos sociétés.

Deadline : 31 août à minuit.

Taille du texte : 50 000 signes espaces comprises maximum.

Format du texte : .doc ou .docx

Police du texte : Times New Roman, taille 12, interligne simple, marges de 2 cm partout.

Participation : Un seul texte par auteur, texte inédit (envoyé ni diffusé nulle part ailleurs).

Procédure d’envoi du texte : Les nouvelles sont à envoyer à Pierre Gevart : kuirafeudoux@gmail.com et au directeur de la collection des anthologies, Yann Quero : appelsarkuiris@gmail.com.

Précision : Au début de la nouvelle, indiquer : prénom et nom de l’auteur, titre de la nouvelle, nombre de signes (espaces comprises) et adresse mail.

Les inspirations de la maison d’édition : Selon l’endroit où l’on se trouve, selon l’époque à laquelle on vit, selon l’instant social, on ne mange pas la même chose ni de la même façon. Manger correspond à une nécessité mais aussi à des rites. C’est une obligation ce peut être un plaisir mais aussi une souffrance, ce peut être une torture ou une voie d’accès à la divinité. Ce peut être une jouissance, ce peut être une horreur. Voilà les chemins culinaires dans lesquels nous vous proposons de vous perdre et de nous emmener à travers vos textes. Comment allons-nous manger demain ? Comment allons-nous manger ailleurs ? Comment allons-nous manger autre part ? Vos textes nous parleront de la nourriture, de la fonction sociale, de l’une ou de l’autre… Vous nous apprendrez comment seront organisés les repas et vous nous direz aussi quels aliments nouveaux seront les nôtres, quelles nouvelles façons de les préparer, quels interdits d’aujourd’hui seront transgressés ou l’inverse. Et puis nous envisagerons aussi l’autre par la rencontre avec d’autres formes de vie. Comment se passera un repas d’affaires avec des poulpes d’Arcturus ou des entités gazeuses de Proxima ?

Ce que le sujet m’inspire : Il y a déjà tellement de pistes que je ne vois pas quoi rajouter. Les rites, la torture, la souffrance, la connexion avec les divinités, les interdits transgressés (cannibalisme), que de thèmes qui font saliver…

Les autres appels à textes susceptibles de vous intéresser : 

Région Centrale, e-revue, poésie (fin : 22 juin 2018)

Mars (fin : 29 juin 2018)

L’aérien pour relier la jeunesse (fin : 30 juin 2018)

Saint-Valentin (fin : 30 juin 2018)

Pour que le rêve ne s’arrête pas (fin : 30 juin 2018)

Uchronie (fin : 30 juin 2018)

Roman sur le thème de la romance M/M (fin : 30 juin 2018)

Créatures, premiers contacts (fin : 30 juin 2018)

Dehors – nouvelles, poésies, illustrations (fin : 30 juin 2018)

Concours J’ai Lu – “Sur un malentendu” (fin : 30 juin 2018)

Paix – poèmes ou textes courts (fin : 30 juin 2018)

#exclusif – romance (fin : 30 juin 2018)

Harcèlement de rue (fin : 1er juillet 2018)

Noël Noir – Polar (fin : 15 juillet 2018)

Un Noël sous le sang (fin : 15 juillet 2018)

Appel à manuscrits de Mü éditions – genres de l’imaginaire (du 18 juin au 31 juillet 2018)

Troisième édition du Prix « Littérature et Musique » (fin : 31 juillet 2018)

Rindaya (fin : 7 août)

Dystopie (fin : 10 août 2018)

Dispersion (fin : 15 août 2018)

Esneux s’enlivre 2018 (fin : 15 août 2018)

Père célibataire (fin : 30 août 2018)

Be happy (fin : 30 août 2018)

Geek (fin : 30 août 2018)

Cinéma (fin : 31 août 2018)

Plumes francophones 2018 (fin 31 août 2018)

2 commentaires à propos de “Les appels à textes du trimestre #1

Laisser un commentaire