Le statut des auteurs

Aujourd’hui, le PAen prend un instant (et un soupçon de votre propre temps) pour se faire le relai de l’actualité littéraire. En ce moment, et en particulier cette année, beaucoup de questions et de mouvements bouillonnent autour de la question du statut de l’auteur en France.

L’auteure Dorothée de Monfreid (Campagne 2016 « Dans la peau d’un auteur jeunesse » organisée par la Charte)

Si vous voulez explorer la question, voici quelques adresses qui pourraient vous intéresser :

#PayeTonAuteur

Il s’agit d’un mouvement initié par La Charte des auteurs et des illustrateurs pour la jeunesse et le groupement des Auteurs de Bande dessinée (SNAC) et qui a été relayé par les youtubeurs et les lecteurs à l’occasion du Salon du Livre de Paris au mois de mars.

© payetonauteur.com

Continuer la lecture Le statut des auteurs

L’héroïsme au féminin

Coucou les plumes,

Aujourd’hui, je vous propose un nouveau numéro de Recto consacré à l’héroïsme, mais pas n’importe lequel. De longue date, l’héroïsme est resté un métier exclusivement masculin, mais qu’à cela ne tienne, l’égalité des sexes tente de rétablir les choses et aujourd’hui l’héroïsme se conjugue également au féminin. Dans cet article, le but ne sera pas de juger de la pertinence ou de la qualité des héroïnes de la littérature, mais de prouver que par-delà les clichés, elles sont là, elles existent et quoi qu’on en pense, elles se taillent la part belle dans la littérature new-age.

Afin d’enrichir notre vision des choses, nous vous présenterons dans un Verso spécial Imaginales d’Epinal, le point de vue d’auteurs de tous horizons sur la question de l’héroïsme au féminin.

Vous êtes prêts ? Alors c’est parti.

Continuer la lecture L’héroïsme au féminin

Les enquêtes de Dédé #4

L’enquête du mois d’Avril : «Comment PA fait-il grandir ses Plumes et quel avenir peut-on imaginer pour cette communauté florissante ?»

C’est là que tout a commencé et que la rédaction a réagi…

Cricri a dit le 7 décembre 2017 : «Si vous lisez ce message, c’est que vous êtes en plein dedans : bienvenue sur le nouveau forum de Plume d’Argent ! En effet, nous étions en plein compte à rebours avec l’ancien forum dont les bugs se multipliaient et qui allait finir tôt ou tard par nous claquer entre les plumes. Nous avons essayé de copier-coller manuellement tous les messages de base, mais vous comprendrez qu’il nous a été impossible de tout transférer. Aussi, n’hésitez pas à faire votre propre déménagement en récupérant sur l’ancien forum vos anciens messages, vos vieux journaux de bord, les contributions qui vous tiennent à cœur et à les implanter ici. Nous comptons sur vous pour remplir les blancs, mettre de la vie, et surtout votre petit grain de folie, sur notre nouveau fofo !»

Une enquête qui pourrait chambouler l’intégralité de la communauté…

Plume d’Argent devient une machine si énorme que l’hébergeur du forum a cédé sous son poids. Un déménagement s’est imposé. Jusqu’où la communauté va-t-elle aller ? Si le forum ne cesse de croître, peut-il imploser ? C’est avec la plus innocence des inquiétudes que la rédaction a décidé de mener son enquête. Pour l’article, Eilish et Spacym ont accepté de répondre à nos questions.

Continuer la lecture Les enquêtes de Dédé #4

HoroPAscope avril-mai-juin 2018

Lorsque la comète Eilish croise l’orbite de Nana se produit un phénomène cosmique qui ne peut s’observer que dans le ciel de Plume d’Argent : l’HoroPAscope. Parce que OUI, les auteurs sont des être humains (presque) comme les autres et qu’ils ont aussi le droit de connaître leur destinée intersidérale ! Toute l’équipe du PAen remercie Eilish, Nana et Laure pour cette fabuleuse contribution ♥

BÉLIER

Inspiration : Les astres vous sourient, et votre muse aussi ! Rien ne semble pouvoir arrêter votre flux créatif, hormis peut-être la batterie de votre ordinateur. Attention tout de même à l’influence tentaculaire de Jupiter, qui pourrait transformer votre joli roman de 70k en un monstre informe de 200k.

Corrections : Pour l’instant, vous vivez dans le monde innocent du premier jet mais le prochain transit de Saturne dans votre signe risque de vous faire déchanter.

Vie PAenne : Vous êtes tellement pris·e par l’écriture qu’un avis de recherche a été lancé sur PA. Le samu va bientôt toquer à votre porte.

Continuer la lecture HoroPAscope avril-mai-juin 2018

Sommaire du 1er trimestre 2018

Au cours des trois derniers mois, l’équipe du PAen a publié toute une série d’articles autour de la thématique GRANDIR, et plus encore. Si vous avez manqué ça à cause d’une indigestion de sushis, pas de panique, voici la rétrospective !

Sommaire PAen janvier-février-mars 2018

Continuer la lecture Sommaire du 1er trimestre 2018

Finalisation #1 – Relecture et mise en forme

Dans le cadre de notre partenariat, l’agence Sélène nous a communiqué une liste des erreurs les plus fréquentes dans les romans en recherche d’éditeur. Nous avons conjointement décidé de vous transmettre chaque conseil de Sélène, accompagné de pistes de réflexion.

Le conseil de Sélène : relecture et mise en forme

Relecture. Il est important de se relire pour évacuer le maximum de fautes. N’hésitez pas à demander de l’aide à quelqu’un quand vous ne pouvez plus rien distinguer après le point final. Les conjugaisons et la concordance des temps sont les erreurs qui reviennent le plus fréquemment. Prenez garde également aux répétitions et n’hésitez pas à piocher dans les synonymes sans pour autant vouloir en faire trop.

Mise en forme. Pensez aux petits yeux fatigués de l’éditeur ! Il faut que votre texte soit aisé à lire. Pas de police à empattements ou originale ! Et n’hésitez pas à opter pour une taille de police élevée. De même, pensez aux interlignages. Ces derniers doivent être conséquents ! Pour préserver la vue de votre lecteur, mais également pour lui permettre de noter leurs remarques s’ils impriment votre texte.

Commentaire de Plume d’Argent :

Vous avez enfin, ENFIN, mis le point final à votre roman ? Félicitations ! Avant tout, ne faites surtout plus rien. Sortez-vous la tête du guidon. Laissez reposer tout ça quelques jours, quelques semaines même, le temps d’oublier le texte. Quand vous aurez pris du recul, alors rouvrez votre fichier. Vous êtes entrés dans la phase de finalisation. Fuyez, pauvres fous.

Continuer la lecture Finalisation #1 – Relecture et mise en forme

Personnages #3 – Les personnages secondaires

Dans le cadre de notre partenariat, l’agence Sélène nous a communiqué une liste des erreurs les plus fréquentes dans les romans en recherche d’éditeur. Nous avons conjointement décidé de vous transmettre chaque conseil de Sélène, accompagné de pistes de réflexion.

Le conseil de Sélène :

Ils ne doivent en aucun cas servir de faire valoir au héros. Il faut apporter le même soin à vos personnages secondaires qu’à votre personnage principal. Cela rendra les échanges riches et participera à rendre aimable vos intervenants.

Attention néanmoins à ne pas trop les multiplier. S’ils viennent s’ajouter au cours du récit ou d’une saga cela s’entend, mais il faut toujours faire en sorte que le lecteur ne se noie pas sous les informations.

Commentaire de Plume d’Argent :

Appartenez-vous à la catégorie des auteurs « maman poule » qui tombent systématiquement amoureux de leurs personnages secondaires ? Oh, au début, vous n’aviez pas prévu de leur attribuer un grand rôle. Puis vous leur avez donné un nom. Et le personnage, qui était supposé retourner dans les coulisses et ne plus en sortir, s’est incrusté sur scène. Comme tant d’autres avant lui. Au fond, tant que ces personnages servent votre propos, c’est qu’ils ont leur place dans l’histoire. Attention toutefois à ce que cette place soit la bonne.

Continuer la lecture Personnages #3 – Les personnages secondaires

Interview de Dédé

Salut les Plumes !

L’hiver et le froid battent leur plein, mais PA est toujours là pour nous réchauffer le coeur : que ce soit à coup de déménagement surprise ou de PaCNo ensoleillé !

De mon côté, je vous propose de découvrir un autre de ces phénomènes haut en couleur… merci d’accueillir Dédé !

 

1. Comment te présenterais-tu aux nouvelles Plumes qui nous ont rejoint dernièrement ?

Je commencerai par dire que ce n’est pas parce que je ne traîne pas trop dans la section «Présentation des patients» que je suis forcément sauvage. Je crois que je préfère faire connaissance avec les Plumes « en situation » : sur les journaux de bord, autour d’un topic ou sur le PAchat (la Shoutbox de Plume d’Argent). On fait énormément connaissance sur le PAchat. Et j’y suis connecté le plus souvent possible. J’ai même pris le réflexe de me connecter depuis ma voiture, entre deux cours, pour me redonner du courage quand il m’arrive d’en manquer cruellement. Bref, vous savez où me trouver si jamais ! Voilà !

Sinon, certains diront que tout ce qui se passe (en négatif) sur Plume d’Argent est de ma faute. Ne les écoutez pas ! C’est faux ! Et je ne suis ni dépravé ni nécrophile !

Maintenant que c’est dit, je peux aussi vous prévenir que j’ai à l’heure actuelle une bonne petit treizaine de projets à mon actif. Niveau scribouille, j’aime toucher à tout.

Entre deux projets d’écriture, je suis aussi journaliste pour le PAen. J’écris des Potins qui sont très attendus des Plumes. Pas plus tard que l’autre jour, on m’a demandé quand allait sortir le prochain numéro ! Protégez-moi de ces Plumes fanatiques ! Please…

Continuer la lecture Interview de Dédé

Flottons, mes bons

Ca, en français

Résumé :

Bill, Eddie, Mike, Stan, Beverly, Richie et Ben habitent Derry, dans le Maine ; à eux sept, ils forment les « club des ratés ».

Quelques mois plus tôt, le frère de Bill, Georges, a été retrouvé mort, un bras arraché. Ce n’est pas le premier enfant tué à Derry, même s’ils ont surtout tendance à disparaître. Peu à peu, les sept amis se retrouvent chacun confronté à une étrange créature revêtant l’apparence d’un clown.

Avis :

Je vais ici parler du roman, que je recommande chaudement à chaque fois parce que ce n’est pas exactement un livre d’horreur. C’est une histoire sur l’enfance, sur l’amour, sur l’âge adulte, sur les peurs, sur l’amitié… Avec un clown démoniaque, certes. Mais si deux tomes aussi longs vous rebutent, je vous encourage à voir le film (le plus récent). Voilà.

Continuer la lecture Flottons, mes bons

Grandir ?

Grandir. En littérature jeunesse, qu’est-ce que ça veut dire ? Gagner 10 centimètres ? Eh bien non, pas vraiment.

Généralement, les héro.ïne.s grandissent quand il y a émancipation de la famille. « Quelle famille ? » me dites-vous. Parce que oui, la littérature jeunesse c’est un peu comme un film Disney : les parents sortent vite du cadre. La perte des parents, c’est un passage fondateur et très clair pour le lecteur. Quoi de mieux qu’un.e orphelin.e ou que quelqu’un qui apprend la vérité sur sa famille pour le pousser à aller de l’avant tout seul ? Comme un grand.

Continuer la lecture Grandir ?